Bilan de la deuxième journée du Seven

L’équipe de FAGGIONATO Real Estate

FAGGIONATO Real Estate se détache en deuxième période

L’I.U.M. avait pourtant démarré très fort. Dès la 2ème minute, Bryan MATCHAVARIAN avait ouvert la marque, suivi presqu’instantanément par son coéquipier Vadim EUSEEV. 2-0 après cinq minutes de jeu ! FAGGIONATO Real Estate, long à la détente, répliquait néanmoins grâce à un doublé de Lorenzo FAGGIONATO. Le jeu allait s’équilibrer jusqu’à la pause. Mais à la reprise, FAGGIONATO passait la vitesse supérieure et en cinq minutes se succèdent un but de Lionel DICK, un nouveau doublé de Lorenzo FAGGIONATO et un but d’Arnaud LALLEMENT. Après un sursaut de Michaël GIVAY pour l’I.U.M., Lionel Dick apporte un septième but en toute fin de rencontre (7-3).A noter la belle efficacité de Lorenzo FAGGIONATO auteur de quatre buts sur l’ensemble de la rencontre, qui éclipserait presque le doublé de Lionel DICK.

Chassé-croisé entre l’Omnium Sport de Monaco et Jean GRANIOU

Le suspense est resté intense jusqu’au bout entre l’O.S.M. et Jean GRANIOU. C’est le même joueur, Clément MENECHE, qui avait donné espoir à Jean GRANIOU en ouvrant la marque dès la 4ème minute, et surtout en prenant l’avantage à la 51ème d’une belle tête sur coup franc. Mais Steven LE PALLEC permettait à l’O.S.M. de revenir in extremis dans la minute suivante également de la tête sur un centre de Michel REVELLI. Entre-temps, Arnaud TETU et Yannick PLENT, joueur-entraîneur-dirigeant fidèle de l’O.S.M., avaient scoré pour leur équipe, imité par Djamel BENDIBA du côté de Jean GRANIOU. Résultat final : 3 buts partout.

Vinci Construction Monaco prend l’avantage sur l’I.A.A.F.

Dans le deuxième match de ce début de matinée, c’est l’I.A.A.F. qui s’est montrée décisive la première par Bras Miguel MARTINHO d’une belle reprise dans la lucarne. Mais l’égalisation de Vinci ne s’est pas fait attendre grâce à José TEIXEIRA sur coup franc direct. Sur une passe en profondeur, Leandro PINTO donnait l’avantage à Vinci Construction seul devant le gardien. Jeff CHELPI croyait bien avoir égalisé avant la pause mais c’était sans compter avec Joao DA SILVA qui reprenait l’avantage dix secondes avant le coup de sifflet de l’arbitre : 3-2 à la mi-temps. En deuxième période, Daniel DE ALMEIDA puis José TEIXEIRA, d’une belle reprise de volée, concrétisaient à nouveau pour Vinci. Pour l’I.A.A.F., Bras Miguel MARTINHO se contentait d’un penalty en fin de rencontre : 5-3 pour Vinci Construction.

Barclays Monaco devance Pizza Pino

Mercredi dernier, sur le stade de La Turbie, Barclays Monaco avait disposé du nouveau venu Pizza Pino sur le score de 6-1 (2-0 à la mi-temps). Au doublé de Yoan HASOON sont venus s’ajouter les réalisations d’Edoardo ROMANO, Pierre GUILLEMAN, Richard BOCH et Christopher MOTILLON. Chez Pizza Pino, Lucas DITTO a sauvé l’honneur.