Coup d’envoi de la deuxième phase

Le Groupe SMEG/SMA

Domination de la Sûreté Publique

Ce sont les formations de la Sûreté Publique et du Groupe SMEG/SMA qui ont donné lundi le coup d’envoi de la deuxième phase du championnat. Toutes deux font partie de la poule D luttant pour le Trophée Ville de Monaco, de même que les quatre autres équipes en lice ce lundi soir.
Les Policiers ont rapidement pris la mesure de leurs adversaires et au bout de dix minutes de jeu, Yoan DESPUES et Jérémy BRUSCATO avaient déjà concrétisé cette domination. Jonathan ZWICKERT rajoutait un but peu avant la mi-temps (3-0). Le groupe SMEG/SMA reprenait espoir à la reprise grâce à Nicolas SERVANT mais Laurent BOISDENGHIEN puis Jonathan COSTA redonnaient de l’air à la Sûreté Publique (5-1). Toutefois, le Groupe SMEG/SMA ne baissait pas les bras et Ahmed EL BARDAI trouvait la faille à la 59ème minute. Un quart d’heure avant la fin, Jonathan COSTA marquait à nouveau et clôturait le score de cette partie (7-2) qui est toujours restée à l’avantage de la Sûreté Publique, leader de cette poule D.

La SBM Offshore assure

Dans la deuxième rencontre de la soirée, la SBM Offshore est partie sur les chapeaux de roue en menant 2-0 après six minutes de jeu grâce à Fikri AMAZIAN et Sébastien BILLON. Trois minutes plus tard, Louis GARDEY DE SOOS limitait les dégâts côté BOUYGUES TP Monaco. Plus rien ne sera marqué jusqu’à la pause et ce score de 2-1 laissait planer le doute. D’ailleurs, il fallut attendre la 54ème minute pour voir à nouveau trembler les filets, et là tout s’est accéléré. C’est Sébastien BILLON à nouveau qui concrétisait la domination de la SBM, mais sur une erreur de sa défense le gardien de la SBM Offshore faisait une faute sur un attaquant de BOUYGUES dans la surface. Christian MULE transformait le penalty pour BOUYGUES TP, avant que le capitaine Michel VILLAS n’accentue l’écart en faveur de la SBM Offshore sur une très belle action. Juste avant le coup de sifflet final, Clément BOISHUS clôturait les hostilités (5-2).

Comme une lettre à la Poste?

L’AP Poste Monaco avait fait le plus dur à la mi-temps de son match contre la SBM Casino (2-0). Toutefois, les choses n’ont pas été si faciles. Si les vingt premières minutes étaient restées vierges, Kevin CARAVIELLO, puis Julien PERCHAT juste avant la pause donnaient deux buts d’avance à la Poste, alors que la SBM Casino n’a jamais réussi à concrétiser ses occasions de but. A la reprise, Kevin SANTINI remettait la SBM Casino dans la course mais la formation de Vincent LUNG allait craquer sur deux buts marqués coup sur coup par Kevin CARAVIELLO, auteur d’un triplé personnel sur cette rencontre. L’AP Poste a donc su exploiter parfaitement ses contre-attaques et termine sur un score final très favorable de 4-1.