La Coupe Prince ALBERT II s’est jouée aux tirs au but !

Le niveau de jeu de cette finale de la Coupe Prince ALBERT II a été remarquable, comme d’ailleurs l’incertitude qui a plané jusqu’au bout de la rencontre. Dans les dix premières minutes, la possession du ballon était plutôt en faveur de Diamond FC, même si la Mairie de Monaco obtenait un bon coup franc à la 10ème minute, sans résultat. C’est à la 14ème minute que le compteur se débloquait, lorsque Youness BENSSERAJ piquait son ballon au-dessus du gardien de la Mairie : 1-0 pour Diamond FC. Mais une minute plus tard, lancé en profondeur par son capitaine Emmanuel MIQUET, c’est Cédric MIQUET qui égalisait aussitôt (1-1). Moins de cinq minutes après, Diamond FC reprenait l’avantage : Youness BENSSERAJ, encore lui, se jouait de la défense municipale dans la surface et décochait un tir soudain et puissant (2-1). Scenario identique à la 22ème minute avec l’égalisation de la Mairie sur un très beau tir dans la lucarne de Sébastien CHARLES ! La Mairie frappait ensuite un grand coup en prenant l’avantage pour la première fois, et ce juste avant la pause. Maxime RAVEZ, bien servi après une belle percée dans l’axe de Sébastien CHARLES, trompait le gardien de Diamond FC, Redovan ROUJI : 3-2 à la mi-temps.

La deuxième mi-temps continuait sur ce chassé-croisé entre les deux formations. Le jeu s’équilibrait, avec côté Diamond FC, Julien CARLES qui assurait en défense et relançait vers ses attaquants, et côté Mairie, de belles offensives et un gardien qui réalisait de beaux arrêts. L’égalisation de Diamond FC survenait à la 41ème minute, sur un penalty sifflé par l’arbitre M. Marc COTELLA. Alors que les esprits commençaient à s’échauffer de part et d’autre, Maxime RAVEZ trouvait à nouveau la faille dans la défense de Diamond et redonnait cet avantage d’un but, si précieux à quelques minutes du terme (4-3 pour la Mairie). Alors que le jeu de la Mairie se faisait plus dur, c’est sur un nouveau penalty, sifflé dans le temps additionnel, que Daniel GONCALVES remettait les deux équipes à égalité.
Puisqu’il fallait un vainqueur, c’est l’épreuve des tirs au but qui allait le désigner ! Après un début plein d’espoir (échec du premier tireur de Diamond FC), la Mairie de Monaco s’inclinait finalement par 4 tirs au but à 2, après un arrêt de Redovan ROUJI et un tir au but au-dessus du cadre.

Diamond FC a donc tenu sa place de favori en tant que détenteur du titre depuis plusieurs années, et le capitaine Arsen IVANYUSHCHENKO recevait le Trophée des mains de M. Joël BOUZOU, Conseiller auprès de SAS le Prince ALBERT II. M. Christian MICHELIS, Président du Challenge Prince RAINIER III, remettait leur coupe aux finalistes qui avaient éliminé par ailleurs deux des meilleures équipes du championnat Seven lors des tours précédents. Lors de cette cérémonie, M. Jean-Marc DEORITI, Adjoint au Maire en charge de l’Animation et des Loisirs, récompensait l’AS Monaco FC, vainqueur du nouveau Challenge Foot 7.