Deux victoires nettes et une de justesse

L’équipe de BOUYGUES TP Monaco

L’Hôpital assure en deuxième mi-temps

Quand on voit qu’Anthony BOFFA, de l’Hôpital de Monaco, ouvre la marque dès la 2ème minute, on se dit que le Groupe SMEG/SMA a du souci à se faire. En réalité, il n’en fut rien, puisque malgré une certaine domination de l’Hôpital, ce sont les joueurs de la SMEG/SMA qui ont tiré par deux fois sur les poteaux. Résultat : le score à la mi-temps était toujours de 1-0. Physionomie bien différente en deuxième période puisque le Groupe SMEG/SMA va petit à petit s’écrouler sous les coups de boutoir des Hospitaliers. Malgré une bonne prestation du gardien Maxime CAPELLO, Anthony BOFFA se manifeste à nouveau par deux fois, à la 47ème puis à la 62ème minute, ce triplé étant complété par un doublé de Dylan LOPEZ et un but final d’Axel SCHNEIDER : 6-0. Les quatre derniers buts ont été marqués en à peine un quart d’heure ! De l’autre côté, les actions déployées par Clément PEREZ-ALONSO, Claudio FIORETTI ou encore le capitaine Francesco SOFIA n’ont pas permis au compteur de la SMEG/SMA de se débloquer. Les arbitres et le délégué ont noté que la partie s’est disputée dans un excellent esprit.

Débuts difficiles pour BOUYGUES TP Monaco

La Fonction Publique a eu raison de BOUYGUES TP Monaco sur le score sans appel de 7-1. L’issue était prévisible après seulement quatorze minutes de jeu puisque dans ce laps de temps les Fonctionnaires avaient déjà inscrit quatre buts. Deux minutes après le coup d’envoi, Michaël FARINA trouvait le chemin des filets, immédiatement suivi par son coéquipier Daniel GONCALVES. Peu après, Arnaud SBARRATO et Michaël FARINA à nouveau portait la marque à 4-0, score à la mi-temps. Hugo MANFREDI et Michaël FARINA augmentait encore l’écart à six buts, avant que Thibaut PERINI ne réduise enfin la marque pour BOUYGUES TP, sur pénalty. Malgré quelques occasions de but, Maxime LECUYER, Clément BOUBEKRI et leur capitaine Louis PIEL ne trouveront plus le chemin des filets. Et c’est Benjamin LA BARBERA qui conclura la partie au coup de sifflet final d’un septième but. Le score traduit la domination de la Fonction Publique sur cette rencontre où les deux équipes ont démontré une très bonne mentalité.

La Compagnie Monégasque de Banque se fait peur

La rencontre entre la Compagnie Monégasque de Banque et la SBM Casino a revêtu plusieurs visages. En effet, la SBM Casino a ouvert la marque extrêmement rapidement, dès la 5ème minute, par Antoine BOUCARUT. C’est alors que l’on put assister à « l’épisode PALMERO » en faveur de la CMB. En quatre minutes, de la 12ème à la 16ème, Julien PALMERO, qui avait mangé du lion lundi soir, s’est démultiplié pour inscrire trois buts consécutifs ! La CMB avait donc pensé avoir fait le plus dur à la mi-temps (3-1). D’autant plus que Jérôme HERRERA ajoutait un quatrième but (4-1) ; match plié pour la CMB ? Pas du tout, ont répondu les joueurs de la SBM Casino en marquant coup sur coup à la 66ème (un but contre son camp) et la 67ème minute grâce à Mirko MONTESANO. A 4-3, tout peut arriver ! Précisément, les joueurs de la CMB deviennent fébriles et l’un d’eux se fait expulser à la suite de deux cartons jaunes. Mais même à onze contre dix, les dix dernières minutes ne suffiront pas à la SBM pour égaliser et le score en restera là…

A noter que les deux victoires les plus nettes de la soirée sont à mettre à l’actif des deux leaders de la poule A : la Fonction Publique et l’Hôpital de Monaco, tout deux invaincus avec 12 points en trois matches. A l’inverse ; la SBM Casino et BOUYGUES TP Monaco ferment la marche avec 4 points.