Deuxième journée de championnat en football à onze

La Mairie de Monaco

M.I. Monaco SAM assomme la Sûreté Publique dans les dernières minutes

Faut-il rappeler que la Sûreté Publique a remporté le 25ème Trophée de la Ville de Monaco la saison dernière ? Et faut-il rappeler que le vainqueur du 42ème Challenge Prince RAINIER III fut M.I. Monaco SAM, son adversaire de lundi soir à Cap d’Ail? C’est dire le niveau de cette rencontre de début de championnat entre deux formations historiques du Challenge. D’ailleurs, le début de rencontre fut très équilibré et resta indécis jusqu’à la 26ème minute, lorsque Marco DA SILVA GUIMARAES ouvrit le score : 1-0 pour M.I. à la pause. Un quart d’heure après la reprise du jeu, David NICOLAS LUCI parvenait à égaliser et l’issue du match redevenait tout aussi incertaine. Du côté de M.I. Monaco, Luis Filipe DA SILVA ANTUNES, Hugo SERRANO SERRA et Joao Paulo RIBEIRO PIMENTEL se montraient à leur avantage. Finalement, malgré les efforts de Guillaume TULIMERI et Jonathan COSTA dans les rangs de la Sûreté, le sort allait pencher en faveur de M.I. Monaco qui crucifiait son adversaire dans les dernières minutes de jeu. C’est tout d’abord Helder Ricardo LOPES DE CARVALHO qui trouvait la faille (72ème), puis André Manuel LIMA MIRANDA à la 75ème minute qui ôtait tout espoir aux représentants de la Sûreté Publique (3-1).

La Mairie de Monaco démarre en fanfare

Brillant finaliste de la Coupe Prince ALBERT II la saison dernière, la formation de la Mairie reste sur sa lancée en ce début de championnat, opposée au Groupe SMEG/SMA. Les Municipaux ont imposé leur jeu rapide et engagé grâce à un collectif impressionnant. Dès la 10ème minute, Maxime RAVEZ trouvait la faille, suivi par Cédric MIQUET à la 15ème et par leur capitaine Emmanuel MIQUET à la 38ème : 3-0 à la mi-temps. Malheureusement pour le Groupe SMEG/SMA, la deuxième période débutait sur le même rythme et surtout un réalisme sans pitié de la part de la Mairie de Monaco qui voyait son score augmenter très régulièrement, avec notamment cinq buts en un quart d’heure par Maxime RAVEZ à nouveau (46ème, 59ème), Anthony RINALDI (48ème), Emmanuel MIQUET (52ème) et Charles PECORARO (55ème). Dans ce même quart d’heure, le Groupe SMEG/SMA, qui n’a jamais baissé les bras, réussissait à convertir deux de ses occasions de but grâce à un doublé de Kevin DEMELAS (50ème et 63ème). Cinq minutes plus tard, Laurent TURUANI expédiait un bolide des trente-cinq mètres dans la lucarne (9-2). En toute fin de partie, Anthony RINALDI scorait une dernière fois et concrétisait la domination de la Mairie (10-2).

L’Hôpital distance la Poste de Monaco

Les vingt premières minutes de la rencontre entre l’Hôpital de Monaco et la Poste furent relativement indécises. Ce début de match équilibré prit fin à la 18ème minute avec l’ouverture du score par Grégory DELCROIX. L’équipe de la Poste de Monaco subit alors un passage à vide dans lequel Jérémy FLORIER (24ème) puis Anthony BOFFA (31ème et 33ème) se sont engouffrés, portant l’avantage de l’Hôpital à 4-0 à la pause. On notera lors du troisième but la très belle reprise de volée d’Anthony BOFFA, sur corner. Peu après la reprise, Pierre CHEVALIER trouvait lui aussi l’ouverture (5-0). Pourtant, sous l’impulsion de Julien PERCHAT et Bruno STABLE, les Postiers se montraient supérieurs dans la maîtrise du ballon afin de combler leur retard, et ils reprenaient même espoir grâce à Julien COHEN (5-1). Mais ils s’exposaient également aux contres de leurs adversaires. Ainsi, à la 68ème minute, après une longue chevauchée de Dylan LOPEZ sur l’aile gauche et un centre en retrait précis, Adrien CICHON marquait un sixième but. Deux minutes plus tard, même scénario avec le capitaine Jérémy FLORIER dans le rôle de l’ailier gauche et Jean-Philippe BERTO dans celui du buteur qui n’eut qu’à pousser la balle au fond des filets. Score final : 7-1.