MI Monaco et la Sûreté Publique s’imposent

MI Monaco SAM

La SBM Offshore s’incline devant MI Monaco

Les joueurs de la SBM Offshore, dans leur traditionnel maillot orange, ont résisté durant la première mi-temps, même s’ils se sont fait surprendre dès la 7ème minute par Tiago BAPTISTA et une fois encore juste avant la pause par Dinis BAPTISTA CARDOSO. Deux buts à zéro à la mi-temps, tout était encore possible. Mais les joueurs de MI Monaco, bien emmenés par Filipe DA SILVA ANTUNES, ont progressivement assis leur domination et l’ont concrétisée par quatre fois, surtout dans le dernier quart d’heure. Tout d’abord, Tiago BAPTISTA réalisait un doublé, puis Mario RIBEIRO PEIXOTO, Joao Paulo RIBEIRO PIMENTEL et André LIMA MIRANDA enchaînaient les buts pour porter le score à 6-1. Entretemps, Philippe PETROSSI avait sauvé l’honneur de la SBM Offshore à la 60ème minute. Quant au gardien, François OLLIVON, il a sans nul doute évité un écart plus important.

Premier match nul de la saison

Le premier match nul de la saison a été enregistré lundi soir. Il opposait Vinci Construction Monaco aux Carabiniers du Prince, qui se sont séparés sur le score de deux buts partout. Le match fut alerte et vif, ponctué de quatre buts bien construits et de plusieurs arrêts déterminants de la part des deux gardiens de but, Sami BOUTALEB et Anthony CUPIF. Côté Carabiniers, c’est le même homme, Clément DRAGON, qui a ouvert la marque en première mi-temps et l’a aggravée en deuxième. Mais Serafim DA MOTA FERNANDES, peu après la reprise, puis Carlos ALVES DUARTE peu avant la fin, ont égalisé successivement pour un résultat final somme toute équitable. A noter un excellent état d’esprit de la part de tous les joueurs et dirigeants.

La Sûreté Publique s’impose sur le fil

Ce n’est pas sans difficulté que la Sûreté Publique s’est défait de la Poste (3-1). Les policiers croyaient s’être mis à l’abri en ouvrant la marque après vingt minutes par Florian GROLIER et en virant en tête à la mi-temps 1-0. Pourtant, peu après la reprise, la Poste s’est montrée plus entreprenante notamment en contre, et Djamel MOHAMED semait le doute chez ses adversaires en égalisant de façon surprenante. Le match devenait plus indécis. Physiquement plus affûtés, les joueurs de la Sûreté, bien emmenés par Jonathan ZWICKERT, crucifiaient finalement les Postiers grâce à deux buts décisifs de Jérémy BIANCHERI et de Yannick MONTEIRO en toute fin de match.