Poule Elite Seven : Diamond FC et Vinci Construction creusent l’écart

Vinci Construction Monaco 7

Mercredi soir, deux équipes du bas de tableau de la poule Elite n’ont pas réussi à se départager. Malgré une entame de match tonitruante (2-0 après six minutes de jeu, but de Léonard L’HERROU et Florian CAVUTO), Back in Town n’a pas conservé son avantage de deux buts à la pause et s’est fait rejoindre sur le fil par Barclays Monaco. Peu après la reprise, Richard BOCH avait réduit le score peu avant que Florian CAVUTO ne l’augmente à nouveau. Mais coup sur coup en fin de rencontre, un doublé d’Edoardo ROMANO permettait à Barclays d’égaliser 3-3.

Samedi, les scores ont été plus tranchés.
Allo Monaco Rénov, toujours troisième au classement mais à distance des deux premiers, s’est incliné devant le leader incontesté, sans démériter puisque la « formation de la famille DUCLOUX » a marqué quatre buts à Diamond FC, ce qui n’est pas donné à tout le monde. Le score était d’ailleurs de parité à la mi-temps (2-2) après un chassé-croisé de buts : Stéphane DUCLOUX (2ème), égalisation de Walid ZINOUN (13ème), puis Romain DUCLOUX (14ème) et égalisation immédiate de Mohamed LACHELAK (15ème). En deuxième mi-temps, Allo Monaco Rénov croit même tenir la victoire après un doublé d’Anthony DUCLOUX, mais Diamond FC sonne la charge dans le dernier quart d’heure et s’envole grâce à deux buts de Mohamed LACHELAK à nouveau, un supplémentaire de Walid ZINOUN, un de Youness BENSSERAJ et un de Luis Filipe DA SILVA. Score final : 7-4.

Vinci Construction Monaco 7, dauphin de la poule Elite, s’est largement imposé devant Optigura.com. Les hommes de Francesco SUTERA avaient déjà encaissé quatre buts à la pause, par l’entremise de Flavio CARVALHO RIBEIRO, Bruno FERREIRA RIBEIRO, du capitaine José TEIXEIRA DA SILVA et de Joao Manuel DA SILVA RIBEIRO (4-0). Optigura.com a ensuite plutôt bien résisté, ne cédant qu’en toute fin de rencontre devant les assauts de Salim JANATI, Marcelo GOMES MAIA et Daniel DE ALMEIDA juste avant le coup de sifflet final, portant la marque à 7-0. Il est intéressant de noter que les sept buts de Vinci Construction ont tous été marqués par des joueurs différents (aucun doublé).