Seven: Diamond FC et Vinci aux avant-postes

L’Omnium Sport de Monaco

Les matches nuls sont rares en Seven. Pourtant, alors que l’I.U.M. avait pris l’avantage 2-0 à la mi-temps par Bryan MATCHAVARIANI et Johan ASSENZA, Boris OLEKSIAK a permis à BARCLAYS Monaco de revenir à égalité en deuxième période (2-2).

L’I.U.M. enchaînait un second match le samedi face à l’Omnium Sport de Monaco et encaissait également deux buts en deuxième mi-temps grâce à un doublé de Sébastien TRIFILIO (0-2).

Score serré mais abondant entre Allo Monaco Rénov, un des nouveaux venus dans le Challenge Prince RAINIER III, et le Musée Océanographique de Monaco, l’un des piliers de la compétition: 5-4. Allo Monaco Rénov avait démarré très fort grâce à un triplé de Julien COHEN, même si Marouane SGHAIER avait réduit la marque: 3-1 à la mi-temps. Jacques MARTIN et Julien COHEN à nouveau accroissaient l’écart avant un relâchement en fin de partie bien exploité par Marouane SGHAIER et Kevin ALVAREZ.

La première mi-temps fut assez calme entre Pizza PINO et Julius BAER. Seuls le capitaine de Julius BAER, Jérôme HERRERA, et son coéquipier Cédric CAMPADONICO trouvent le chemin des filets (2-0). Puis tout s’accélère en deuxième période, en particulier pour deux joueurs, Jérôme HERRERA à nouveau et son partenaire Christian TRAVAGLINI, tout deux auteurs d’un triplé, soit six buts supplémentaires pour Julius BAER! Du côté de Pizza PINO, WEASTWOOD et GIANANGELI (auteur d’un doublé), parviennent à adoucir l’addition: 8-3.

Après trois matches, Diamond FC tient la tête de la poule A devant Julius BAER, sachant que FAGGIONATO Real Estate, en embuscade, n’a disputé que deux rencontres. Dans la poule B, Vinci Construction Monaco devance Back in Town, talonné par Allo Monaco Rénov avec un match en moins.