Tiercé gagnant : MI Monaco, la Mairie et la Poste Monaco

L’équipe de la Mairie de Monaco

La Mairie vient à bout des Carabiniers

Lundi soir sur le stade de Cap d’Ail, Les Carabiniers ont été cueillis à froid par Emmanuel MIQUET dès la 5ème minute. Pour couronner le tout, ces mêmes Carabiniers, qui s’étaient présentés à onze au coup d’envoi, perdent un de leurs joueurs sur blessure et se retrouvent à dix. Bien qu’en infériorité numérique, ils parviennent à égaliser à la 25ème minute par Anthony RINALDI. Mais la logique finit par s’imposer et la domination de la Mairie se concrétise par un second but qui est l’œuvre de Yannick LEGAIN, à peine une minute avant la pause (mi-temps 2-1). En deuxième période, le gardien de but de la Mairie se distingue par ses arrêts décisifs et empêche jusqu’au bout l’égalisation des Carabiniers bien emmenés par Sébastien LEROY-REMY et son capitaine. Au contraire, les hommes du capitaine Jonathan BIANCHERI vont aggraver le score, à la 74ème minute, grâce à Maxime RAVEZ. Les joueurs de la Mairie avaient d’ailleurs touché les montants par deux fois, en première puis en deuxième période.

Deuxième victoire d’affilée pour MI Monaco

Le score est étriqué entre la Sûreté Publique et MI Monaco, qui n’a trouvé le chemin des filets qu’une seule fois par mi-temps (2-0). Il a d’ailleurs fallu attendre pas moins d’une demi-heure pour voir Joao RIBEIRO PIMENTEL ouvrir la marque. Le match est resté serré jusqu’à la fin, un match physique mais correct, avec des occasions de but des deux côtés. Malgré les efforts de Cédric PRUNIER, Jonathan ZWICKERT et Mathieu VERJUS, pour ne citer qu’eux, les offensives de la Sûreté Publique sont restées stériles. Et c’est finalement MI Monaco qui scelle le sort de la rencontre juste avant le coup de sifflet final, par l’entremise de Mario RIBEIRO PEIXOTO.

SBM Offshore s’incline devant la Poste Monaco

Sous l’impulsion de son capitaine Fabrice MONTACCI, la Poste a réalisé une première mi-temps remarquable avec trois buts à la clé, un toutes les dix minutes. Julien COHEN, très en verve, avait déjà réalisé un doublé à la 23ème minute, suivi par Bruno STABLE à la 30ème. Au retour des vestiaires, Jeroen VERNOOIJ redonnait espoir à la SBM Offshore, immédiatement ruiné par Noé TONELLI (4ème but pour la Poste). A la SBM Offshore, les bonnes prestations de Raphaël OGGERI et de ses partenaires permettent à Clément JUSTON de réduire l’écart à deux buts. Mais à nouveau, la Poste se met à l’abri définitivement par Julien COHEN, encore lui. Score final : 5-2 en faveur des Postiers.