Dernière journée de la poule A

Le Groupe SMEG/SMA fair-play

La rencontre entre le Groupe SMEG/SMA et BOUYGUES TP Monaco fut d’un très bon niveau alors qu’elle ne concernait pas le haut du classement de la poule A. Elle fut surtout disputée dans un esprit de fair-play tout à fait remarquable. Tout d’abord, il faut souligner le départ en trombe du Groupe SMEG/SMA qui ouvrait la marque dès la 3ème minute par Kevin DEMELAS, aggravait le score à la 8ème par le même DEMELAS et menait même 3-0 après moins d’un quart d’heure de jeu grâce à Mohamed DIAWARA. Pour finir, DIAWARA transformait également un penalty peu avant la pause (4-0). C’est alors que se produisait l’épisode le plus original de la rencontre : à la 38ème minute, le défenseur de BOUYGUES Youssef FRAJ détournait de la main un ballon dans la surface (involontairement mais sur une action de but) et l’arbitre le sanctionnait d’une expulsion. C’est alors que le dirigeant, le capitaine Francesco SOFIA et tous les joueurs du Groupe SMEG/SMA décidaient de sortir un de leurs joueurs afin de maintenir l’égalité numérique entre les deux formations. La deuxième période se jouait donc à dix contre dix, et voyait BOUYGUES réduire le score par Louis GARDEY DE SOOS (4-1). Peu après, Kevin DEMELAS, encore lui, rétablissait l’écart à quatre buts et s’adjugeait un triplé personnel. Malheureusement, le gardien Maxime CAPELLO se blessait à la main à la suite d’un choc, et la SMEG/SMA connaissait un moment de flottement. En effet, le capitaine de BOUYGUES TP Monaco, Louis PIEL, inscrivait un doublé dans les dix dernières minutes, dont un superbe lob. Bien évidemment, cette remontée survenait trop tard pour BOUYGUES et le score final s’établissait à 5-3 en faveur du Groupe SMEG/SMA, bien récompensé.

Les Pompiers terminent bien

La rencontre entre les Pompiers de Monaco, 3èmes et déjà qualifiés pour le Challenge Prince RAINIER III, et la SBM Casino, 6èmes, pouvait apparaître comme déséquilibrée, d’autant plus lorsque la SBM s’est présentée à neuf au coup d’envoi. De fait, l’équipe des Pompiers a su exploiter les espaces libres en inscrivant deux buts dans le premier quart d’heure grâce à un doublé de Théo OMEDES. Julien LOYEZ aggravait même la marque mais la SBM étant désormais au complet, le match fut beaucoup plus équilibré. A la demi-heure de jeu, Kevin SANTINI réduisait l’écart à deux buts : 3-1 à la pause. La SBM, bien emmenée par Olivier GENTILI, continuait sa remontée à la reprise grâce à Jean-Paul PENNACINO (3-2) mais cette embellie fut de courte durée : dans les vingt dernières minutes, les Pompiers, plus réalistes et bien organisés, portaient l’estocade par Miguel FARCY et Charly OMEDES. Victoire logique des Pompiers dans un match joué dans un excellent état d’esprit et fort bien arbitré.