La dernière journée de la poule B

M.I. Monaco SAM

M.I. Monaco SAM conserve son invincibilité

La première mi-temps entre M.I. Monaco et la Poste de Monaco a été équilibrée. Le rythme était offensif et les attaques constantes de la part des deux équipes. Mais ce n’est qu’à la 28ème minute qu’André LIMA MIRANDA trouve le chemin des filets, au ras du poteau, d’un tir des vingt-cinq mètres (1-0). En deuxième période, le rythme reste tout aussi enlevé avec des occasions de part et d’autre. A la 70ème minute, la Poste croit bien égaliser mais le ballon vient s’écraser sur le poteau. Les coéquipiers d’Emmanuel FLORIS, en particulier Julien PERCHAT et Noé TONELLI, mettent les bouchées doubles pour revenir au score. Mais ils se font finalement surprendre par M.I. Monaco à la 76ème minute sur un contre rondement mené, concrétisé par Fabien BERTOLOTTO qui lobe le gardien adverse. Juste avant le coup de sifflet final, José Carlos DE ARAUJO PINTO crucifie la Poste de Monaco et porte le score à 3-0. Match disputé dans un excellent esprit.

Vinci Construction toujours dauphin

Dans ce match du haut de tableau de la poule B, le scenario fut pratiquement identique à celui du match précédent. La première mi-temps est équilibrée et la Mairie de Monaco a même deux occasions nettes. Mais le gardien et capitaine de Vinci Construction Monaco, Sami BOUTALEB, ne laisse rien passer. Sur une belle occasion, la Mairie voit son tir repoussé par le poteau. En deuxième période, Vinci pousse et marque très vite (42ème) par Walid ZINOUN. Les Municipaux, comme Emmanuel MIQUET, Grégory ROBINI, Florian CAVUTO ou Maxime RAVEZ, cherchent à égaliser et se découvrent, ce dont profite le même Walid ZINOUN à la 55ème minute. Dix minutes avant la fin, c’est Salim JANATI qui enlève tout espoir à ses adversaires : 3-0 pour Vinci qui conforte sa deuxième place.

Match nul entre les mal classés

Les Carabiniers du Prince restent les champions des matches nuls en partageant les points avec la SBM Offshore sur le score fleuve de 4 buts partout. Les Carabiniers avaient pourtant bien entamé la partie en marquant deux buts dans les dix premières minutes par Jérémy MASSABO, sur penalty, puis par Anthony CUPIF (2-0). En deuxième mi-temps, Philippe PETROSSI réduisait la marque mais le capitaine des Carabiniers Victor BOUET redonnait deux buts d’avance à son équipe. Puis la SBM Offshore se livrait à une remontée spectaculaire puisqu’en moins de cinq minutes, Bassirou NGADJI puis le capitaine Michel VILLAS, par deux fois (dont une sur penalty), refaisaient leur retard et prenaient même l’avantage 4-3 ! Finalement, ce match incertain livrera un verdict nul 4 buts partout grâce à l’égalisation de Christophe LAMBERT à la 73ème minute !