Deux triplés en trois matches

L’équipe de la Poste Monaco

Deuxième période décisive pour le Centre RAINIER III

Le Groupe SMEG/SMA et le Centre RAINIER III se sont livrés à un chassé-croisé lors de leur première période. En effet, si Nabil BEJAOUI avait frappé d’entrée (3ème minute), Dorian DALMASSO lui avait répondu à la 13ème minute (1-1). Mais immédiatement après, c’est Emmanuel NDJE NTAMACK qui se mettait en évidence d’une belle tête (14ème) et redonnait l’avantage au Centre RAINIER III. La mi-temps sera pourtant sifflée sur un score de parité puisque le capitaine Francesco SOFIA réalisait un joli lob sur le gardien adverse (2-2). La deuxième période sera tout aussi agréable à regarder mais beaucoup plus nettement à l’avantage du Centre RAINIER III. En l’espace de six minutes, Karim ROUDANI (44ème) et NDJE NTAMACK qui poursuivait son festival offensif (42ème et 48ème minute) portaient l’avantage de leur formation à trois buts (5-2). Grâce aux efforts de Marouane SGHAIER ou Nicolas SERVANT entre autres, Kevin DEMELAS finissait par trouver l’ouverture à la 70ème minute, malgré la bonne prestation du gardien Bruno DA SILVA MACHADO. Score final : 5-3.

Excellent match entre la Sûreté Publique et la Poste de Monaco

Le niveau technique fut très relevé dans la confrontation entre la Sûreté et les Postiers monégasques, jouée dans un très bon état d’esprit. L’issue fut d’ailleurs incertaine pendant longtemps puisque le score était de parité à la pause (1-1). Lionel SARRUT avait bien ouvert la marque pour la Poste peu après le quart d’heure de jeu mais Laurent BOISDENGHIEN avait égalisé dans la foulée (20ème minute). En deuxième mi-temps, le rythme de jeu ne faiblissait pas et le spectacle était tout aussi agréable. A la Poste, Lionel SARRUT, Laurent ROSSI et Emmanuel FLORIS se mettaient en évidence mais leurs efforts et ceux de leurs partenaires se heurtaient aux arrêts et parades remarquables de Manuel VALLAURIO, le portier de la Sûreté Publique. Dans ce contexte, ce sont au contraire Julien DELIGEARD et David NICOLAS LUCI qui trouvaient la faille et offraient la victoire à la Sûreté (3-1).

Vinci Construction Monaco ne s’est pas effondré 

Dans la poule B, deuxième victoire de Diamond FC qui rejoint la Fonction Publique en tête et la dépasse même grâce à un meilleur goal-average. Par contre, son adversaire du soir, Vinci Construction Monaco, lui a donné du fil à retordre. Diamond FC avait pourtant démarré fort en ouvrant la marque dès la 7ème minute par Lorry MENGUAL, imité par Walid ZINOUN après une demi-heure de jeu (2-0 à la mi-temps). En voulant gérer leur avantage, les joueurs de Diamond se relâchaient quelque peu et se faisaient surprendre par Hugo MACEDO DA SILVA (45ème minute). Cinq minutes après, Vinci Construction reprenait vraiment espoir en égalisant grâce à Marcelo GOMES MAIA (2-2). Piqués au vif, les joueurs de Diamond reprenaient le large en l’espace de trois minutes (60ème et 63ème) grâce à un doublé de Walid ZINOUN, encore lui. Peu avant la fin, à la suite d’une grosse faute, Stéphane PARIS héritait d’un carton rouge, mais le score n’évoluait plus (4-2).