M.I. Monaco SAM conforte sa première place

C’est à un duel à distance que se sont livrés les deux premiers du classement du Challenge Prince RAINIER III. Lundi soir, M.I. Monaco SAM s’est installé confortablement dans le fauteuil de leader en battant l’Hôpital de Monaco, tandis que la Fonction Publique se faisait stopper par Vinci Construction Monaco, le tout sur le même score de deux buts à un.
La première mi-temps de l’Hôpital de Monaco a été sérieuse et bien menée, en particulier grâce à Anthony BOFFA et Jérémy FLORIER, et s’est logiquement terminée sur un avantage d’un but, marqué par Joao GOMES dès la 11ème minute. En revanche, la deuxième période a été dominée par l’équipe de M.I. Monaco SAM avec un jeu alerte et technique. Grâce à deux beaux buts de Joao Paulo RIBEIRO PIMENTEL à la 53ème minute et d’André LIMA MIRANDA à la 60ème, M.I. Monaco s’impose logiquement mais de justesse (2-1).

L’équipe de Vinci Construction Monaco

Vinci Construction Monaco s’impose devant la Fonction Publique

La première mi-temps fut animée entre Vinci Construction Monaco et la Fonction Publique. Les attaques se sont enchaînées mais aucune ne fut concrétisée, soit par maladresse devant le but, soit grâce aux belles parades des deux gardiens, Sami BOUTALEB et Anthony MINIONI. Le compteur s’est ouvert dès la reprise avec un très beau tir de Hugo MACEDO DA SILVA à l’entrée de la surface, après élimination de son adversaire direct. La Fonction Publique réagit cinq minutes plus tard par un superbe coup franc de vingt-cinq mètres tiré dans la lucarne par Christophe DUMOULIN. Les deux équipes, très motivées, eurent ensuite des occasions, et le rythme est resté élevé. Les gardiens se mirent à nouveau en évidence, jusqu’à ce que Vinci prenne l’avantage par Joao DA SILVA RIBEIRO à la suite d’un cafouillage dans la surface (2-1). Vinci s’installe à la troisième place, tandis que la Fonction Publique est deuxième à 4 points du premier mais avec un match en moins.

AP Poste Monaco sans forcer

Bouygues TP Monaco, qui ne disposait d’aucun remplaçant, aura tenu une mi-temps face à la Poste Monaco. Dès la 6ème minute, Pierre MIRI LANDUCCI ouvrait la marque, suivi de Lionel SARRUT et d’un doublé de Julien COHEN en fin de période (4-0 à la pause). En deuxième mi-temps, la résistance des hommes d’Adel ARAB-TANI et Clément BOUBEKRI s’est effondrée et les buts se sont enchaînés : nouveau doublé de Julien COHEN (4 buts au total), doublé de Pierre MIRI LANDUCCI (3 buts), buts d’Emmanuel FLORIS, du capitaine Julien PERCHAT et de Laurent ROSSI (11-0).