La Mairie de Monaco s’incline devant le leader

Les Carabiniers du Prince

M.I. Monaco SAM a renforcé son leadership dans la poule B lundi dernier en inscrivant une quatrième victoire à son palmarès. Dès la 3ème minute, le gardien de la Mairie de Monaco se faisait surprendre par un tir de Leandro PESSIM NUNES. La domination nette de M.I. se concrétisait à nouveau grâce à José Carlos DE ARAUJO PINTO, puis en fin de première mi-temps par Joao Paulo RIBEIRO PIMENTEL et Luis Filipe DA SILVA ANTUNES (4-0 à la pause). Le score aurait pu être plus lourd encore sans quelques arrêts déterminants du gardien de la Mairie, Nicolas NAVARRO. Le rythme baissait un peu en intensité mais les tentatives de réaction de Sébastien CHARLES, Emmanuel MIQUET et du capitaine de la Mairie Julien LURON resteront vaines. Au contraire, Mario RIBEIRO PEIXOTO trouvait encore le chemin des filets pour M.I. Monaco en toute fin de rencontre (5-0).

Verdict en deuxième mi-temps pour Vinci Construction Monaco

Tout s’est joué en deuxième mi-temps entre la Poste Monaco et Vinci Construction. Vinci avait bien exercé une légère domination en première période mais le score était resté nul et vierge. Cette domination s’accentuait en deuxième mi-temps mais la Poste plaçait quelques contres dangereux au cours desquels Julien PERCHAT et Sofiane JANATTI se mettaient en évidence. Mais le match allait basculer avec l’ouverture de la marque par Walid ZINOUN à la 50ème minute, le même joueur récidivant un quart d’heure plus tard. Malheureusement, en fin de match, l’équipe des Postiers n’arrangeaient pas ses affaires en prenant un carton rouge. Score final : 2-0 pour Vinci Construction qui remonte au classement (4ème avec 7 points et un match en moins) à un point de son adversaire du soir qui pointe à la 3ème place.

Une égalisation à la dernière minute entre Sûreté Publique et Carabiniers du Prince

Autant la Sûreté Publique a été prompte à prendre un avantage de deux buts avant le quart d’heure de jeu, autant les Carabiniers du Prince ont fait durer le suspense pour égaliser en toute fin de match. Les Policiers ont en effet largement dominé la première période, ouvrant la marque par Jonathan COSTA puis par Florian GROLIER, et se créant de nombreuses occasions de but, qu’ils regretteront amèrement de ne pas avoir concrétisées. Mais en deuxième mi-temps, les Carabiniers montrent de nouvelles possibilités et réduisent la marque par Clément DRAGON sur pénalty. Bien emmenés par Anthony RINALDI, les Carabiniers reviennent à égalité à la dernière minute grâce à Jérémy MASSARO (2 buts partout). La Sûreté Publique est deuxième au classement avec 11 points en quatre matches.