Le Palais Princier de justesse

L’équipe du Palais Princier

Les joueurs du Palais Princier pensaient avoir fait le plus dur à un quart d’heure de la fin de leur rencontre face à la BNP Paribas puisqu’ils menaient 3-0. Pourtant, la BNP a fait le forcing en fin de match pour relancer le suspense, sans succès (4-3).
Après un quart d’heure d’observation, c’est le capitaine du Palais Eric BANDOLI qui trouvait la faille à la 14ème minute. Juste avant la pause, il était imité par son partenaire Morgan GORY (2-0). A la 37ème minute, Franck DANIEL pensait mettre son équipe à l’abri (3-0), mais c’est alors que la BNP Paribas sonnait la charge en scorant par deux fois d’abord par Pierre-Alexis BELANT sur penalty, puis par Cédric SERRET (47ème minute). A 3-2, Eric BANDOLI réagissait en marquant un deuxième but personnel (4-2) mais Pierre-Alexis BELLANT revenait à la charge pour la BNP Paribas (4-3 à la 49ème minute). Trop tard…

Le Palais Princier, avec deux victoires en deux matches, pointe en deuxième position de la poule A derrière Edmond DE ROTHSCHILD qui bénéficie d’une meilleure différence de but.