SBM Offshore bat le CFM Indosuez Wealth d’un but

Le match entre la SBM Offshore et le CFM Indosuez Wealth s’est déroulé dans un très bon état d’esprit. Une domination légère en première mi-temps de l’équipe de la SBM s’est concrétisée par deux buts dans les dix premières minutes de son capitaine Michel VILLAS. Quelques maladresses devant le but ont d’ailleurs manqué d’aggraver le score. Dans la foulée, la formation du CFM parvient néanmoins à revenir au score (en particulier sur une rapide contre-attaque) et égalise à la 25ème minute là aussi grâce à un doublé de Sébastien BILLON. Mais l’équipe de la SBM Offshore, par l’intermédiaire d’Emile JOZAN, reprend ses distances avant la mi-temps (3-2). La seconde période reprend avec un jeu plus équilibré mais sans action déterminante. La fin du match devient plus palpitante avec encore un but de VILLAS sur un contre de la SBM Offshore. Juste avant le coup de sifflet final, Charles PECORARO réduit le score d’un maître tir dans la lucarne sur coup franc. Score final : 4-3. Dans ce match indécis entre mal classés, c’est donc la SBM Offshore qui tire son épingle du jeu (6ème au classement) alors que le CFM Indosuez Wealth est 8ème.
RIBEIRO Frères renforce son leadership.
Toujours dans la poule B, RIBEIRO Frères a renforcé son leadership en ne faisant pas de détail face à la Mairie de Monaco (8-0). Dès la 7ème minute, sur un centre de David DA MOTA FERREIRA, André CARVALHO DIAS trompait le gardien de la Mairie. Ce même joueur débordait la défense adverse et marquait du coin de la surface de réparation sur un exploit personnel. La Mairie essaie bien de revenir dans le jeu mais elle n’y parvient pas. Au contraire, sur une perte de balle, c’est Frédéric OLIVEIRA DA SILVA qui aggrave le score d’un très joli lob. Puis André CARVALHO fait encore trembler les filets avant que la mi-temps ne soit sifflée sur le score sans appel de 5-0. La Mairie démarre fort la deuxième période et met le gardien adverse à contribution sur plusieurs attaques et une très belle frappe. Mais les efforts d’Anthony BARBANERA, d’Olivier COURCHAUSSE et du capitaine Julien LURON ne seront pas récompensés. Côté RIBEIRO, grâce à une belle entente entre David DA MOTA FERREIRA et André CARVALHO DIAS (une-deux, passe en profondeur), ce dernier fait à nouveau trembler les filets et ce par trois fois ! Trois plus trois : six buts à lui tout seul ! La Mairie est désormais cinquième mais il faut noter que dans cette poule B, il n’y a que quatre points d’écart entre le 1er (RIBEIRO Frères) et le sixième (SBM Offshore).
MI/GP Monaco – Groupe SMEG/SMA : le match des extrêmes
Malgré un début de rencontre en infériorité numérique, c’est la SMEG/SMA qui ouvre le score dès la 4ème minute sur un contre rondement mené concrétisé par Azize ATTOUMANI d’un tir splendide au ras du poteau. Joie de courte de durée car peu de temps après sur un centre en retrait MI/GP égalise par son N°9 Helder Denis BAPTISTA CARDOSO. Dix minutes plus tard ce même joueur double la mise et la pause intervient sur ce score de 2-1.
Le début de la 2ème mi-temps est essentiellement dominée par l’équipe de MI/GP qui aggrave logiquement la marque à la 55ème minute par son N° 11 Joao Paulo RIBEIRO PIMENTEL. Toujours conquérants, MI/GP inscrit deux nouveaux buts à la 60ème et 63ème minute par Helder Ricardo LOPES DE CARVALHO. Le gardien de la SMEG/SMA s’est pourtant employer à détourner deux tirs sur la barre mais il ne put rien faire à la 71ème minute face à Helder Denis BAPTISTA CARDOSO qui signait ainsi un triplé. L’arbitre siffle la fin du match peu de temps après sur ce score sévère mais logique de 6 à 1 entre le leader et le dernier de la poule A.
Programme du lundi 20 novembre :
Cap d’Ail

18h45 : Compagnie Monégasque de Banque – Hôpital de Monaco

20h15 : Carabiniers du Prince – Fonction Publique