Suite des seizièmes de finale de la Coupe Prince ALBERT II : Vinci Construction, M.I. Monaco et l’I.U.M. sans pitié

Parmi les autres seizièmes de finale disputés lundi, Vinci Construction Monaco n’a pas fait de quartier face à ONET EMONE (13-2). Après douze minutes de jeu, Vinci menait déjà 4-0 grâce à Flavio CARVALHO RIBEIRO, Manuel ESTEVES FERREIRA et Hugo MACEDO DA SILVA par deux fois. Avant la pause, Carlos ALVES DUARTE en rajoute un tandis que Akka BERIOUI sauve l’honneur pour ONET EMONE (5-1). En deuxième période, le calvaire se poursuit avec deux nouveaux buts de Hugo MACEDO DA SILVA (soit quatre au total), un quadruplé également pour Joao DA SILVA RIBEIRO, un nouveau but de Carlos ALVES DUARTE et une réalisation de Daniel DE ALMEIDA. Juste avant la fin, ONET EMONE qui n’avait pas abdiqué marquait une deuxième fois par Elvis GONCALVES TAVARES.

La qualification n’a pas posé trop de problèmes non plus à M.I. Monaco SAM qui a dominé l’AS Monaco FC sur le score sans appel de 8-2. Leandro PESSIM NUNES, Mario RIBEIRO PEIXOTO, Joao Paulo RIBEIRO PIMENTEL et Helder Ricardo LOPES DE CARVALHO assuraient une avance confortable à la pause (4-0). Par la suite, Bruno José LOPES CARDOSO et Joao Paulo RIBEIRO PIMENTEL côté M.I. Monaco, et Yann FOUQUES puis Guillaume MOTIKA côté ASM FC, portaient le score à 6-2, avant que Mario RIBEIRO PEIXOTO ne signe un triplé juste avant la fin (8-2).

C’est presque par le même score que l’I.U.M. s’est qualifiée aux dépens de la Compagnie Monégasque de Banque. En effet, l’Université Internationale de Monaco a inscrit sept buts (3-0 à la mi-temps). Bryan MATCHAVARIANI s’est illustré en inscrivant un triplé, suivi de Raphaël VERDIER avec son doublé (peu avant le coup de sifflet final), complétés par un but de Rudy SAGHIR (dès la 3ème minute) et de Maurits SPAAN. Malheureusement, les joueurs de la C.M.B. ne sont pas parvenus à trouver la faille (7-0).

L’équipe de l’I.U.M.